Dessert·Patisserie·Plat principal·Plat unique/ tout en un

Trio de recettes du moment

En ce moment, je n’ai guère de temps à consacrer au blog, et pourtant, j’ai les recettes sous le coude. Du coup, pour cette fois, je fais un article pour 3 recettes et 1 astuce en prime!

Trio de recettes

  1. Cabillaud pané

    Le cabillaud est un poisson à la chaire suffisamment ferme pour supporter une cuisson à la poêle. Et comme il peut se couper en épais tronçons, il est facile à manipuler et donc à cuisiner. Et là, on sait ce qu’on mange!!!

Donc, rien de plus simple: il faut donc 2-3 tronçons de cabillaud par personne, 3 bols avec de la farine, de l’oeuf battu, de la chapelure maison (le vieux pain sec mixé), et 20g de beurre.

Une fois les tronçons de poisson détaillés et séchés, les passer dans l’ordre, dans la farine puis l’oeuf battu puis la chapelure. Renouveler les opérations si vous souhaitez une croûte épaisse.

Poser les poissons ainsi panés dans le beurre mousseux, les faire dorer à feu moyen sur toutes les faces en évitant de trop les manipuler.

Saler, poivrer et servir avec 1 quartier de citron et 1 larme de ketchup artisanal.

  1. Légumes embarqués

    Idée aperçue sur une réseau social et testée 2 fois sous 2 formes différentes et avec un franc succès au RDV à chaque fois!

Ce qu’il faut pour 4-6 personnes: 2 pâtes feuilletées rectangulaires ou rondes (à remplacer éventuellement par une pâte à pizza), 2 boules de mozzarella, des tomates séchées à l’huile, 1 jaune d’oeuf et 1 fricassée de légumes.

La première fois j’ai choisis de faire fondre des épinards frais, d’y ajouter des lardons grillés, le tout légèrement crémé, citronné, salé et poivré. En fin de cuisson j’ai ajouté 1 oeuf entier qui malheureusement a crevé 😦

La fois suivante, j’ai fais revenir 300g de viande hâchée, puis l’ai réservée pour faire fondre 2 grosses aubergines auxquelles j’ai ajouté 400g de tomates concassées, du basilic frais, un trait d’huile d’olive et de l’origan. Une fois les légumes bien compotés, salés et poivrés, j’ai rajouté la viande hâchée et ai laissé tiédir le tout.

Donc le principe de base: dérouler la pâte feuilletée, disposer des morceaux de mozzarella le long des bords, et 1 fine lamelle de tomate séchée. Rabattre les bords et les sceller. Rapprocher les extrémités pour former le fameux gâteau et peindre l’ensemble de jaune d’oeuf battu additionné d’1 goutte d’eau.

Placer les légumes généreusement au centre et enfourner en bas du four sur chaleur statique préchauffé à 200° pour 25 minutes environ.

Servir chaud avec une salade verte. Tous les enfants ont été unanimes (et ils étaient nombreux): un beau pouce en l’air!!

  1. Tarte aux premières fraises de saison du coin, crème citronnée

    J’ai repéré quelques belles fraises françaises et comme je me refuse à cautionner les espagnoles, je n’ai pu résister aux premières gariguettes en attendant les locales que j’irai cueillir avec les enfants.

La tarte suivante est, on ne peut plus classique: une pâte sucrée, 1 crème pâtissière au citron, des fraises fraîches.

Pour la pâte sucrée: ajouter 80g de sucre à 100g de beurre pommade jusqu’à l’obtention d’une texture crémeuse. Y ajouter 1 oeuf puis 200g de farine et 1 pincée de sel. Ensuite, à même le plan de travail, fraiser (écraser avec la paume de la main) la pâte jusqu’à ce qu’elle soit lisse. arrêter aussitôt et réserver au frais 15 minutes.

Faire cuire à blanc la pâte placée dans un cercle à tarte, 15-20 minutes à 180° ou th.6 sur chaleur statique au milieu du four. Pour ce faire, une fois la pâte positionnée et l’excédent de pâte coupée en passant le rouleau à pâtisserie sur le cercle; piquer le fond avec une fourchette.

(pour ce type de pâte, il n’est pas nécessaire de mettre des légumes secs sur un papier sulfurisé, elle ne va pas gonfler)

Pour la crème pâtissière au citron: Récupérer le zeste et le jus de 2 citrons bio non traités. Le faire chauffer. D’autre part blanchir 3 oeufs avec 130g de sucre. Y ajouter 1 CS de maïzena. Verser le jus de citrons chaud sur le mélange et remettre à cuire le tout en remuant sans cesse au fouet. Compter 1 minute à partir du moment où la crème a fait « PLOP ». Ajouter 100g de beurre froid et en morceaux et mélanger jusqu’à ce qu’il ai complètement fondu. Laisser complètement refroidir.

Assembler la tarte: étaler copieusement la crème sur le fond de tarte puis placer en rose, les fraises au préalable tranchées.

Servir rapidement car si la tarte attend trop, les fraises vont rendre du jus et la pâte va se détremper.

Astuce du jour:

L’ail des ours pousse dans les zones humides, mi-ombragées et en colonie. J’ai trouvé un lieu idéal où le ramasser par bouquets!

Attention, ne pas le confondre  avec les feuilles de muguet qui sont tout aussi actuelles mais vous trouverez quelques conseils faciles sur internet et l’odeur d’ail permet de limiter les erreurs.

Il est parfait pour faire un goûteux pesto: des feuilles d’ail des ours lavées, mixées avec des pignons de pin, 1 gousse d’ail dégermée, du parmesan; le tout monté à l’huile d’olive, puis salé, poivré.

Sur des pâtes fraîches, pour y tremper des bâtonnets de légumes, à tartiner sur du pain grillé, à étaler généreusement au coeur d’une tomme vaudoise ou à rajouter en fin de cuisson dans un risotto!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s